3 questions à...

 

 

  1. Pourquoi la France a-t-elle été choisie pour les premières étapes de l'internationalisation de MediaInterface en 2017/2018 ?

Avec SpeaKING, MediaInterface avait déjà atteint une forte insertion sur le  marché dans les pays germanophones en 2016. La croissance réussie de ces dernières années devait être alimentée par une nouvelle expansion internationale. Et il y avait déjà les premières demandes de clients francophones en Suisse. Le marché européen a ensuite été analysé plus en détail. Le potentiel de marché attractif, une structure de soins médicaux comparable et la proximité géographique ont été les facteurs décisifs pour la France ou une version française de notre solution SpeaKING.

 

  1. Quelle fonctionnalité dans le contexte de la documentation médicale est, selon l'expérience, particulièrement importante pour les clients et comment SpeaKING répond-il à ces exigences ?

Les médecins structurent l'ensemble de la journée de travail complète de manière à consacrer le plus de temps possible aux patients. La documentation médicale doit donc être très efficace. L'intégration parfaite  de SpeaKING dans les processus de travail ainsi que dans le logiciel de dossier patients sont décisifs pour une acceptation élevée par les utilisateurs. En outre, le système SpeaKING est très flexible. Il est possible de choisir entre différents scénarios de mobilité et de travailler sur le PC - avec ou sans reconnaissance vocale. Même pendant la dictée avec reconnaissance vocale, le médecin peut décider à tout moment si le document doit être complété ultérieurement ou par une autre personne. Le fait que SpeaKING se soit particulièrement bien établi dans de grands déploiements grâce à son évolutivité est certainement aussi un grand avantage.

 

  1. Quels sont les projets du "Top 3" qui déterminent les prochaines étapes du marché français de MediaInterface ?

Cette année, nous achevons les travaux sur toutes les parties de la gamme SpeaKING. Notre application de dictée mobile « SpeaKING App pour iOS » sera également disponible pour le marché français. La reconnaissance vocale couvre de nombreuses spécialités médicales différentes. Nous travaillons également sur les premières intégrations avec les logiciels de différents éditeurs français.